Matthieu Chazarenc Batterie-Compositions,

Sylvain Gontard Bugle

Christophe Wallemme Contrebasse

Laurent Derache AccordƩon.

Originaire du grand sud-ouest, ayant grandi dans une famille de meĢlomanes et de musiciens, Matthieu Chazarenc suit un parcours dā€™eĢtudes aĢ€ la fois classique : Conservatoire de Toulouse, puis CNSM Paris – classe de jazz, sous la direction de Daniel Humair, dont il sortira avec un 1er prix avec feĢlicitations en 2003, aĢ€ la fois sur le terrain du jazz et des musiques improviseĢes.

Matthieu Chazarenc, batteur raffineĢ, !sidemanā€ tout deĢvoueĢ aĢ€ la musique des autres, sest deĢcideĢ aĢ€ lā€™aube de la quarantaine aĢ€ publier un premier disque sous son nom : CANTO exact eĢcho de ses sentiments du moment. Il choisit alors pour ce premier voyage, un eĢquipage tout neuf, un groupe ineĢdit avec Christophe Wallemme, grand maiĢ‚tre des eĢleĢgances fondamentales aĢ€ la contrebasse, Sylvain Gontard, en fin styliste du bugle et le jeune Laurent Derache aĢ€ laccordeĢon, qui donne ici de manieĢ€re libre et lyrique, un nouveau souffle aĢ€ la Ā« boiĢ‚te aĢ€ frissons Ā».

Ce choix dā€™une instrumentation reĢsolument tourneĢe vers un son privileĢgiant lacoustique, la note ciseleĢe, lā€™amour de la meĢlodie et de la chanson, dans lā€™eĢcoute, lā€™improvisation, la finesse des dynamiques, il le proclame aĢ€ nouveau haut et fort dans ce CANTO II CancĢ§on enregistreĢ avec la meĢ‚me eĢquipe reĢaffirmant ainsi la peĢrenniteĢ de ce groupe qui sest soudeĢ au fil de nombreux concerts et des tourneĢes. CANTO II preĢsentera douze morceaux : onze compositions originales ineĢdites dont un hommage aĢ€ Marcel Azzola : Place Jasmin, et un autre aĢ€ son sud-ouest natal auquel il est treĢ€s attacheĢ : Garona morceau ouĢ€ il a inviteĢ un choeur. Sylvain Luc, guitariste que lon ne preĢsente plus, est guest sur trois titres et sur la reprise de Ā« Plus beau que tes yeux Ā» de Charles Aznavour dont Matthieu Chazarenc a eĢteĢ le dernier batteur.

Sortie 26 mars 2021 Cristal records digital. Que la feĢ‚te de CANTO II commence !

Ā« Par pudeur donc et fideĢliteĢ cathare, je deĢdie la feĢ‚te d”aujourd’hui aĢ€ d’autres que moi : aĢ€ ma ligneĢe gasconne, paysage et marinieĢ€re, qui, souvent, ne savait meĢ‚me pas eĢcrire et en l’honneur de laquelle tous les matins jā€™eĢcris, au pays ou paradis que j’ai perdu, sans doute pour toujours, et dont l’absence patheĢtique demeure en moi preĢsente, comme au coeur de tous ses exileĢs, la Garonne vive, sa lise leĢgeĢ€re et la langue musicale de ceux qu’elle irrigue et inspire Ā». Michel Serres